-->

Madame Pas Contente

Les péripéties de la vie...

06 novembre 2008

Maternité, ou pas...

Madame Pas Contente a lu il y a quelques temps un truc qui l'a fait sortir de ses gonds pendant plusieurs jours. Et même maintenant qu'elle y repense, ça l'énerve au plus haut point.
Remarquez que cela aurait pu être drôle. Tout est parti d'une photo représentant une femme entourée de chiots, avec la légende suivante "J'ai des chiens plutôt que des enfants. Je préfère voir mon tapis ruiné plutôt que ma vie." La photo, kitchissime à souhait, pouvait faire passer le goût discutable de la remarque pour de l'humour. Et dans un bon jour, Madame Pas Contente aurait même ri.
Sauf que les commentaires accompagnant cette "œuvre" n'était pas drôles.
Cela a vite dégénéré dans le style "tout le monde voudrait que nous ayons des enfants alors que nous n'en voulons pas, on nous martyrise, nous sommes des incomprises...". Et sous-jacent a ces légitimes manifestations d'indignation face à la persécution incessante et incompréhensible du péquenaud de base (qui ne pense pas forcement à mal, mais l'est tellement con, le pauvre...), le corollaire suivant "il faudrait vraiment interdire les gosses. les gens qui osent en avoir devrait les parquer chez eux, ne pas sortir, ne pas aller au restaurant..." and so on.
Limite si il ne faudrait pas rendre la maternité illégale pour ne pas que le regard de ces personnes puisse effleurer le moindre moutard.

Oui, les gosses, c'est souvent chiant. De ce point de vue, vous prêchez une convertie qui a la joie d'avoir un modèle particulièrement lourdingue, caractériel, monomaniaque et tyrannique. Mais c'est aussi du bonheur. Tout plein de bonheur. Parce que l'amour que vous donne votre enfant, il est des milliards de fois plus important que celui que vous pouvez avoir de n'importe qui d'autre. Et ça, sans le vivre, vous ne pouvez pas en reconnaître toute la porté. Par contre, avec un minimum d'intelligence et de tolérance, vous pouvez, sans le comprendre vraiment, l'accepter.

Parce que, de son côté, Madame Pas Contente accepte tout a fait que des personnes aussi obtuses n'aient JAMAIS d'enfants. Il y a bien assez de petit malheureux dans le monde sans que des personnes aussi égocentriques en rajoute.
Le choix de procréer ou non est une affaire intime. Et ce choix doit être totalement respecté, il n'y a pas à discuter là-dessus. Notez toutefois que ce respect (devrait) marche(r) dans les deux sens...

Mais si vous lui permettez cette sortie peu élégante, mais excusable vue le taux d'acidité de son estomac, Madame Pas Contente dirait pour finir : "Effectivement, j'ai un monstrou dans ma maison, il m'aime et je l'aime fort comme plein de soleils. Et toi (poufiasse), dans ta vie, tu as un porc sur le canapé, ou du bacon au frigo ?"

PS : cette dernière remarque tout à fait déplacée ne s'adresse bien entendu qu'aux aigries incapables de supporter la vue d'une poussette. Heureusement, nous savons tous que toutes les femmes qui n'ont pas de désir de maternité ne sont pas pour autant des harpies intolérantes...
Re PS : à celles qui se sentiraient visées, ne vous donnez pas la peine de vous justifier, je peux pas vous blairer, non pas parce que vous ne voulez pas d'enfant mais parce que vous voudriez qu'il n'y en ait aucun dans les parages.

Posté par Mme Pas Contente à 14:49 - Tous les jours... - [15] pensées profondes (ou pas)
- Permalien [#]
Tags :

Commentaires

~~ Allez, on est pas timide, on commente ! ~~

Toi aussi, donne ton avis :









Customise ton commentaire :