-->

Madame Pas Contente

Les péripéties de la vie...

02 juillet 2007

Dallaaaaas, ton univers impitoyaaaa-A-ableuh (part 3)

La suite du milieu.

kf1bInexorablement, toute cette histoire a grave dérapé quand les gorets ont commencé a abandonner des tasses sales autour de la machine.
De nombreuses notes manuscrites ont fleuri sur ce terreau de la discorde. Florilège :

- Merci de laver vos tasses. En cas de besoin, vous pouvez venir me demander poliment, et je le ferais.
- Bizarrement, les tasses abandonnées ici ne se lavent pas toutes seules. Merci de laver vos tasses.
- Bon, manifestement, il y en a parmi vous qui ne comprennent pas le français… Wash your cup. Wird deine tasse washen. Toi yen a laver ta tasse.

Jusqu'à ce que l'irréparable soit commis. Madame Pas Contente avais suffisamment prévenu, elle l'a fait.
- Et oui ! La cafetière est partie. Remerciez le goret qui n'a pas lavé ses tasses.
La cafetière a déménagé dans son bureau, et depuis, c'est la guérilla de la capsule.
Elle a assisté amusée au défilé de ceux qui disent "oh, comme tu as raison, c'est vrai, mais c'est pas moi tu sais… tu peux me donner une capsule ?".
Là ou cela l'a moins amusé, c'est quand MaxLaMenace est venu lui dire que c'était à elle de ramasser derrière les gorets (traduction libre hein, l'a pas eu les c… de le dire franco).
Et c'est là que ça devient intéressant : l'a même été se plaindre à BigBoss (qui en rigole tellement que c'en est énervant).
Le vieil adage populaire vous est certainement venu à l'esprit tout comme à celui de Madame Pas Contente : "la première poule qui chante est celle qui a pondu".

Le lendemain, Madame Pas Contente a pu constater une nouvelle disparition. Un petit mot était scotché :

Votre cafetière a été kidnappée. Une demande de rançon vous parviendra prochainement. Ne cherchez pas à contacter les autorités sinon nous lui faisons sauter la cafetière (sic).

LE FLNC
Front de Libération des Nains et des Cafetières

PS : Déconnez pas, nous détenons aussi MoanningBoy !

La Madame a juste répondu qu'ils pouvaient garder le Simplet.

Bien sûr, il y a des dommages collatéraux. Un accroc au café saute depuis au plafond, il a retourné tous les bureaux et les armoires des supposés kidnappeurs. En vain, car d'après la déposition d'un témoin oculaire MaxLaMenace était parti avec un gros carton qui pouvait contenir ladite cafetière.

Du coup, il souhaitait qu'il se mette à tomber des grêlons de 4 kilos, qu'il gèle à pierre fendre et que le maudit bateau pourri que MaxLaMenace et son équipe avaient loué pour leur "journée au vert" coule.

Inutile de dire que suite au déficit de caféine, le taux d'efficacité fut en chute libre.

Madame Pas Contente s'en fout.
Elle a laissé toutes les tasses sales sur le bureau de MaxLaMenace (y compris celles salies depuis deux jours) avec un petit mot :"la voilà ta rançon, ya un peu plus que prévu, mais tu peux garder la monnaie", et elle a planqué une tasse pleine de lait tourné qui pue depuis une bonne semaine à proximité de son poste de travail...

Faut pas jouer au plus con avec la Madame, elle est incapable de perdre.

Posté par Mme Pas Contente à 12:12 - Zoo-Boulot - [12] pensées profondes (ou pas)
- Permalien [#]

Commentaires

~~ Allez, on est pas timide, on commente ! ~~

Toi aussi, donne ton avis :









Customise ton commentaire :