-->

Madame Pas Contente

Les péripéties de la vie...

10 mars 2006

Madame Pas Contente : une carrière précoce

Oui, Madame Pas Contente est entrée très précocément dans la carrière. D'abord parce qu'elle a parlé très tôt, et tout de suite parfaitement, (contrairement au Troll qui est un moulin à paroles mais massacre tous les mots), mais surtout parce que son caractère et sa personnalité étaient livrés d'origine, tout comme l'ironie et l'humour. Quelques exemples kamikazes de traumatismes qu'elle a infligés à son entourage, pour vous, ses lecteurs, au risque de me faire définitivement éjecter de son blog par représailles :
- "Ca va pas, je monte pas dans cette voiture ! j'ai pas envie de me casser la binette !" (vers 2 ans)
- "Au secours, Mamie, viens me sauver !" ==> sortie en hurlant sur le palier (j'avais oublié de fermer à clé) contrariée parce que je lui avais refusé des bonbons.
- "C'est bizarre, votre fille ne fait jamais ce que je demande. Quand la classe fait de la peinture, elle va jouer sur le tapis, quand on chante, elle va faire de la peinture, etc. etc." (la maîtresse de 1ère année de maternelle)
- "T'as entendu ce que tu viens de me dire, maman ?" (vers 3-4 ans, je râlais pour des miettes de goûter sur une moquette marron foncé qui ne pardonnait rien, et venais de dire : il faut goûter à la cuisine, la salle à manger c'est pas fait pour manger)
- Un petit papier, avec trois petits dessins (vers 4-5 ans, elle ne savait pas écrire, ce jour-là elle était fâchée et avait décidé de ne plus nous parler, mais tenait à nous faire savoir sa façon de penser), représentant un sourire barré, un coeur barré, une bouche barrée, se lisant "plus de sourires, plus de calins, plus de bisous" ! Créatif, dans la menace.
- " Je voulais savoir si vous montez votre fille contre moi ?" (la maîtresse du CP, traumatisée)
- " Dans ma classe, ya une fille qui s'appelle MPC, elle sait tout !" (propos rapporté par la maman d'un garçon de ce CP)
- " Je vous en prie" (Mme Pas Contente, âgée d'environ 12-14 ans, venait de se faire bousculer accidentellement par une cycliste adulte, qui se confondait en excuses. Mais cette réponse polie et magnanime a été faite avec un tel regard noir et glacial qu'il démentait toute absolution, et nous avons vu la dame se liquéfier sur place. A mon avis, elle est toujours sous Prozac. Quand à nous, nous nous demandons encore comment des yeux verts peuvent donner un regard aussi noir.)
- " Quel mot t'as pas compris dans va-t'en ?" (celui-là est beaucoup plus récent, mais tellement savoureux, efficace et définitif que je ne résiste pas !)

Bref, vous avez compris, je reste la fan N°1 éternellement et inconditionnellement.

Posté par Old Trum Trum à 08:50 - OTT Stories - [12] pensées profondes (ou pas)
- Permalien [#]

Commentaires

~~ Allez, on est pas timide, on commente ! ~~

Toi aussi, donne ton avis :









Customise ton commentaire :