-->

Madame Pas Contente

Les péripéties de la vie...

28 janvier 2006

Mamie Tornade est péremptoire !

Je suis sûre que les lecteurs de Madame Pas Contente aimeraient en savoir davantage sur Mamie Tornade, qui a été évoquée à de nombreuses reprises sur ce blog.
Je re-situe, pour ceux qui n’ont pas suivi tous les épisodes : Mamie Tornade est l’arrière grand mère du Troll, la grand mère de Madame Pas Contente, et incidemment, ma propre mère.
Mamie Tornade a toujours été d’une vivacité remarquable, ce qui a dû lui être très utile dans la vie, puisqu’elle a eu et élevé 5 trolls. Mais c’était certainement un trait de caractère d’origine. En effet, par une indiscrétion familiale, nous avions un jour (nous ses enfants) appris incidemment qu’elle avait dans sa jeunesse refusé une demande en mariage d’un jeune homme suisse extrêmement fortuné. Lorsque nous lui avons demandé des comptes (on aurait bien aimé vivre en zilliardaires), elle nous a répondu: c’était pas possible, il était trop lent !
Mamie Tornade a toutes les qualités et tout le monde l’adore. Parlons aujourd’hui de son don pour la pâtisserie. Elle avait toujours été douée pour nous régaler de ses gâteaux, puis un jour, pour la fête des mères, on a eu l’idée de lui offrir un livre de Lenôtre. Bien nous en a pris. Après cela, elle s’est mis a faire des recettes de plus en plus sophistiquées et délicieuses, et sa touche de déco personnelle transformait ses chefs d’œuvre pâtissiers en œuvres d’art.
Au début de cette évolution, quand elle apportait des gâteaux à tomber par terre, elle était toujours insatisfaite de ne pas avoir atteint son objectif de perfection, et commençait toujours par nous dire que c’était un peu raté. C’était devenu une private joke. Pendant des années, on n’a pas pu déguster ses desserts sans lui demander si ce n’était pas un petit peu raté ? Rassurez-vous, elle a le sens de l’humour.
Une année, pour un repas de famille à Pâques, elle nous a fait un gâteau somptueux, avec toute une décoration en nougatine (le tout fait maison avec amour bien sûr). Au moment du dessert, elle a servi le gâteau, puis est repartie dans sa cuisine, pour partager la déco de nougatine. Elle est revenue quelques secondes plus tard (pas plus, c’est une tornade, rappelons-nous), avec son plat de morceaux de nougatine, a fait brièvement le tour de la table, en énonçant, péremptoire et sans reprendre sa respiration : Toi, t’aimes pas ça, toi il t’en faut pas, toi t’es au régime, toi t’as mal aux dents, etc. etc., et dans la seconde qui a suivi, elle était de retour dans sa cuisine, avec son plat intact et ses meilleures intentions du monde, sous nos concerts de protestations !
Croyez-moi, on a eu notre nougatine ! et la litanie « toi, t’aimes pas ça, toi etc… » est restée dans l’histoire familiale, comme une gentille mise en boîte, et surtout une assurance contre la privation de gourmandises maison.

Ca n'a pas pour autant guéri Mamie Tornade de sa manie d'asséner des opinions péremptoires, (demandez à Madame Pas Contente, sa victime préférée), mais ça, c'est une autre histoire...

Posté par Old Trum Trum à 14:30 - OTT Stories - [6] pensées profondes (ou pas)
- Permalien [#]

Commentaires

~~ Allez, on est pas timide, on commente ! ~~

Toi aussi, donne ton avis :









Customise ton commentaire :